Le témoignage d’Anaïs

« Bonjour. Je m’appelle Anaïs et j’ai 25 ans. Je suis danseuse de cabaret. »

 

Je suis phobique du dentiste depuis toute petite, je recherchais un dentiste qui pourrait me soigner sans que je me rende compte de rien.

Une fois trouvé, ce dentiste m’a reçue à son cabinet et après avoir fait des examens radiologiques, il a fait un diagnostic et un plan de traitement.
Mes dents étaient très abîmées par l’absence de soins pendant des années. Il y avait des infections et mes dents de devant étaient une horreur.
Or, je suis danseuse et je ne pouvais plus sourire ce qui est très préjudiciable dans mon travail.

J’ai beaucoup réfléchi car j’avais peur.

Finalement, nous avons convenu d’un rendez vous afin de procéder à une série de soins sous sédation.

La première était pour « faire le ménage ». C’est-à-dire pour enlever toutes les infections, extraire les dents trop abîmées et perdues, faire les greffes osseuses pour réparer les parties osseuses de mes mâchoires rongées par les kystes et soigner mes dents de devant très cariées.
On avait prévu de faire des couronnes pour remplacer mes dents de devant et faire ensuite les dents du fond.

J’ai eu beaucoup d’appréhension et je n’ai pas dormi pendant plusieurs nuits avant l’intervention.
En fait, cela s’est très bien passé et ce fut un vrai soulagement pour moi de découvrir à mon réveil en ouvrant les yeux le travail qu’il venait de réaliser : Il avait soigné toutes mes dents et mis des dents provisoires en résine qui remplaçaient mes dents cariées presqu’aussi belles que des vraies. Je me suis mise à pleurer sur le fauteuil de joie et de nervosité le stress passée. j’avais enfin retrouvé mon sourire dont je rêvais et mes dents pour manger !
Plusieurs rendez-vous sous sédation suivirent où il a mis les dents définitives en céramique.
Bien sûr, je ne suis pas guérie de cette phobie, mais contrairement au début ou j’étais obligée de venir accompagnée par une copine maintenant je viens seule au cabinet.
C’est un très grand pas pour moi déjà d’avoir sauté le pas d’aller voir le dentiste. Cela était impensable avant, d’ailleurs ma famille était très inquiète.
Mais après avoir vu le résultat, même avec mes dents provisoires, tout le monde fut soulagé de me voir souriante, bien dans ma peau et ayant davantage confiance en moi même. Dans mon métier de danseuse où l’esthétique est primordiale, je ne souriais plus tellement et le mal-être s’était imposé. Pour les casting ne pas sourire c ‘est faire la tête et je perdais des job.

Maintenant, tout a changé !

Merci à eux de tout cœur. »

ANAIS

N'hésitez pas à partager cette page avec votre entourageShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email