Vaincre la peur du dentiste grâce aux sédations inconscientes ou semi-inconscientes: La Diazanalgésie ou « l’hypnose induite ».

La diazanalgésie est la technique de sédation de choix pour effectuer des soins dentaires sur des patients dentophobiques ou ayant peur du dentiste. Cela marche aussi lorsqu’on souhaite du confort et de la rapidité lors des soins dentaires

stress au cabinet dentaire - dentophobie – stomatophobie

La Diazanalgésie est une sédation légère ou profonde par injection intraveineuse de benzodiazépines réalisée par un médecin anesthésiste réanimateur.

 

La sédation semi-inconscientes est le meilleur protocole de sédation possible pour tous les actes de chirurgie dentaire.

L’intérêt de la diazanalgésie en chirurgie dentaire est qu’elle permet de regrouper différentes interventions de chirurgie orale, de parodontologie, d’implantologie et de chirurgie maxillo-faciale ou même de soins dentaires prothétiques, en un seul et même temps opératoire, avec une limite de temps de 5 heures maximum.

Cette sédation est réservé à des patients dentophobiques ou soucieux de confort et d’économie de temps et qui ne présentent aucune faiblesse systémique.

Il met les patients dans un sommeil qui est beaucoup plus profond qu’avec les techniques par voie orale (comprimés) ou par inhalation de gaz MEOPA.
Pour autant, ce n’est pas une mise dans un coma de type I comme avec la neurolept-analgésie, ou de type II comme avec l’anesthésie générale.

C’est une sorte de « sommeil » hypnotique artificiellement induit par les médicaments injectés par voir intraveineuse.

Cette technique plonge les patients dans un niveau de sommeil et d’indifférence des soins que le dentiste leur procure qui permet tous types de traitements, y compris chirurgicaux, au sein du cabinet dentaire puisque la respiration est normale.
Le patient une fois réveillé rentre chez lui normalement bien qu’accompagné par un tiers.

En raison des spécificités de l’approche technique, physiopathologique et pharmacologique du patient anesthésié et de l’impératif de sécurité qui entoure cet acte à toutes les étapes, la pratique médicale de l’anesthésie n’est légalement possible en France que par un médecin anesthésiste réanimateur.

Elle est complétée par une anesthésie locale ou loco-régionale qui permet, par différentes techniques, de n’insensibiliser que la partie de votre corps sur laquelle se déroulera l’opération. Son principe est de bloquer les nerfs de cette région en injectant à leur proximité un produit anesthésique local.

Pour plus d’informations sur la Diazanalgésie, consultez le site du Docteur Weinman

N'hésitez pas à partager cette page avec votre entourageShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email