La solution ultime à la peur du dentiste: L’anesthésie générale

anesthésie générale peur

L’anesthésie générale consiste à plonger artificiellement  le patient dans un coma de stade II au bloc opératoire au sein d’une clinique chirurgicale équipée a cet effet. Elle est une des solutions pour vaincre la peur du dentiste.

L’anesthésie générale permet de regrouper différentes interventions

Les interventions peuvent être les suivantes:

La chirurgie orale, la parodontologie, l’implantologie et la chirurgie maxillo-faciale en un seul et même temps opératoire, avec une limite de temps de 5 heures maximum, même pour un patient qui présente des faiblesses systémiques.

Sont candidat à cette technique :

– Des patients extrêmement angoissés, agités et/ou qui présentent des pathologies générales à risque qui contre indiquent la simple diazanalgésie.

– Des patients qui nécessitent des interventions chirurgicales particulièrement invasives où la suspension de la sensibilité douloureuse totale est indiquée et impossible par d’autres techniques plus légères.

L’anesthésie générale prend alors toute sa valeur. Mais elle nécessite une surveillance accrue des fonctions vitales au sein d’un bloc opératoire en clinique.
Elle peut être ambulatoire: le patient entre et sort de la clinique dans la même journée.

Si l’implantologie, même multiple, s’adressant à l’adulte jeune indemne de toute pathologie ne présente que peu de risque (équivalent à la dentisterie classique); chez l’adulte de plus de 50 ans et/ou traité pour des pathologies plus ou moins invalidantes une consultation d’anesthésiologie permettrait d’évaluer un risque lié à l’acte lui même. On pourrait alors en déduire un besoin de surveillance, de neurolept-analgésie ou d’anesthésie générale de façon à garantir une prise de risque minimum pour un acte chirurgical qui ne doit, en aucun cas, présenter un risque létal.


L’anesthésie générale, dans le respect des normes de sécurité

Les soins dentaires sous anesthésie générale: Le plateau technique externalisé à la clinique pour les interventions chirurgicales sous anesthésie générale.

anesthésie générale dentophobie

Le Docteur Jérôme Weinman, soucieux de respecter les règles de sécurité, d’aseptie et de stérilité aux normes médicales, s’impose d’externaliser ses interventions chirurgicales d’importance.

Seules les cliniques chirurgicales dont les normes de sécurité sont validées par les administrations françaises concernées peuvent répondre parfaitement à ces critères de sécurité.

Dans ces établissements, la surface des moyens techniques est complète puisque mutualisée par l’ensemble des chirurgiens intervenants.

Dans ces moyens techniques sont regroupés : les blocs opératoires permettant de faire des anesthésies générales, les chambres d’hospitalisation où les patients bénéficient de soins post-opératoires dispensés par des infirmières diplômées.

Éventuellement les centres de radiologie et d’exploration fonctionnelle ainsi que tous les moyens robotiques modernes d’aide à la chirurgie.

Pour plus d’informations concernant les sédations inconscientes, veuillez visitez le site du Dr Jérôme Weinman.